Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 12:00

Prête en 15 minutes top chrono ! oui oui !

Désolée aux thaïlandais qui me liront ... lol

 

soupe-thai.gif

 

 

Ingrédients (4 bols) :

2 paquets de nouilles aux crevettes ou homard

1 petit oignon

1 escalope de volaille

1 petite brique de lait de coco

2 brins de coriandre ciselée

sel, poivre

 

Préparation :

♦ Faire bouillir de l'eau (la quantité est indiquée sur chaque paquet de nouilles)

Tremper les nouilles, avec les épices et l'huile aromatisée qu'il y a dans le paquet.

N'oubliez pas de multiplier par 2 car il y a deux paquets !

Réserver

 

♦ Faire sauter l'oignon finement haché (à la main, sinon c'est de la purée et c'est pas le but)

Ajouter l'escalope hachée (à la main) trèèèèèèèès finement et faire sauter quelques secondes, en n'oubliant pas d'assaisonner de sel et poivre.

 

♦ Ajouter les nouilles (et leur bouillon of course !) ainsi que la brique de lait de coco

Parsemer de coriandre finement ciselée.

 

♦ Servir aussitôt. Bon appétit.

 

Avec cette recette je participe au concours suivant : (click)

 

image31

 

 

Repost 0
Published by Daniela38 - dans Cuisine Salée
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 13:03

Qu'est ce que j'aime ce beurre rance ! Petite mes voisins marocains l'utilisaient toujours dans leur couscous, hummmmmmm !!! Mais ça se met dans d'autres plats.
Alors yen a qui en raffolent et d'autres qui le détestent. Moi je kiiiiiffffeeee !

 

 

smen

 

J'ai goûté celui fait en Algérie, et vraiment je préfère le marocain, ce n'est pas le même procédé de réalisation je pense, donc je me suis empressée de regarder les recettes sur le net pour le faire maison, à la marocaine svp !

Je suis tombée sur le blog Couzina Diel Nadia et ça m'a donné envie. Mais il va falloir être patiente parce qu'il faut attendre ... plusieurs semaines ... ouinnnnnnnnnnnnn !!! (Mais je sais que ça en vaut la peine héhéhé)

 

 

 250 g de beurre demi-sel (si vous avez que du beurre doux, vous ajouterez 1 cs de gros sel, en + de celle ci-dessous)
 1 cs de gros sel
 1/4 de cc de za'tar (thym) j'ai mis 1 cs car j'aime les goûts prononcés de certaines saveurs

(moi j'ai mis du thym sec, en l'éffritant avant, mais il paraît que le frais c'est mieux, à tester ...)

► Mélangez le tout et mettre dans une boîte en plastique ou une jarre en terre. Fermer et laisser reposer dans un endroit sec et à l'abri de l'air et du soleil.

 

Comme dit Nadia : "Plus vous le laisserez, plus le goût deviendra plus prononcé" 

 

Voilà, donc je vous en dirai des nouvelles quand je l'utiliserai ... dans 4 semaines, voire plus ... sniffffffffffff LoooL ! 

 

édit : mon amie hind le fait autrement :

 

le thym il faut l'infuser et l'eau du thym en plus de melanger on en met dessus pour qu'il fermente bien

il est préférable de prendre du beurre de baratte c'est meilleur

Repost 0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 10:57

C'est ma mômon qui m'a appris hihi !

 

mayo.gif 

  

Ingrédients : 

2 ou 3 jaunes d'oeufs (gardez les blancs pour des macarons par exemple)

huile de tournesol

2 ou 3 gousses d'ail épluchées (pour les féniantes, vous pouvez saupoudrer d'ail en poudre déshydraté)

moutarde à l'ancienne

sel, poivre

1 filet de citron

(éventuellement un peu de crème liquide pour la rendre plus onctueuse) 

  

Préparation : 

• placez les jaunes d'oeuf dans un récipient

si vous battez à la main : piquez les gousses d'ail sur votre fourchette/"enfoncez" dans votre fouet 

si vous faites au robot, placez l'ail directement dans le récipient

pendant que vous battez les oeufs sans vous arrêter, versez l'huile par filets très fins, petit à petit, de façon à ce qu'à chaque fois l'huile ne se voie plus mais se mélange complètement aux jaunes, que ça soit homogène

• continuez d'ajouter jusqu'à ce que vous ayez la quantité souhaitée (mais attention si vous en mettez trop, au bout d'un moment votre mayo "tourne")

une fois la texture correcte, ajoutez une cuillère à café (selon les goûts) de moutarde à l'ancienne, un filet de citron, ainsi que sel et poivre

si vous trouvez que c'est trop compact (perso je l'aime comme ça) vous pouvez ajouter un peu de crème liquide pour la rendre plus onctueuse

 

► conservez dans une boite hermétique fermée et consommez dans les jours qui suivent

 

c'est délicieux sur une tartine de pain frais et croustillant, en salade (surtout la macédoine ! mmmm), etc

 

en fin de compte on peut l'aromatiser à ce qu'on veut : thym sec émietté, ciboulette, et tout ce qu'on aime (en prenant soin d'utiliser un "filtre" pour retirer plantes qui ne se mangent pas mais dont on utilise les aromes: lavande, romarin, etc) 

Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 14:39

Voici une recette simple, économique et on ne peut plus rapide : les churros !

Les miens sont "simples" mais on peut les faire fourrés avec un embout spécial.

 

churros ok1

 

 

 

Tout de suite la recette :

 

Churros :

Ingrédients :

1 verre de farine bien tassée

1 grosse pincée de sel fin

1 verre (le même) d'eau bouillante

 

Préparation :

- faire bouillir l'eau (la bouilloire c'est top !)

- commencer à chauffer l'huile dans votre poele

- verser l'eau sur la farine+sel d'un seul coup

- mélanger à peine, il ne faut pas que la farine absorbe trop d'eau

- mettre dans le pistolet à pâtisserie (ou appreil à churros)

- faire frire

- sucrer et déguster tiède

- tremper éventuellement dans des sauces (nutella, carambar sur cette photo, caramel au beurre salé, etc)

 

 

carambar.gif  carambar.gifcarambar.gifcarambar.gifcarambar.gifcarambar.gifcarambar.gif

Sauce carambar :

Ingrédients :

(Pour les 4 petites verrines)

- 1/2 brique de crème liquide

- 10 carambars

 

Préparation :

Faire chauffer la crème dans une casserole.

Dès que c'est sur le point de bouillir, éteindre le feu et ajouter les carambars.

Mélanger constament jusqu'à ce que les carambars soient fondus.

Puis verser dans les petites verrines. (sans oublier de lécher la casserole :p )

 

Avec cette recette je participe au concours suivant :

 

churros1.gif

churros2.gif 

 

D'autres photos pour vous montrer étape par étape :

ch1

ch2

ch3

ch4

 

ch5.gif

Repost 0
Published by Daniela38 - dans Cuisine Sucrée
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 00:26

Etant une adepte du Nutella, il y a plusieurs années que je fais cette technique pour farcir mes brioches :

 

Remplir un moule de petites formes en silicone de nutella.

Le passer au congélateur quelques heures.

 

Et c'est tout ! Vous pourrez farcir vos brioches et autres préparations culinaires très facilement.

 

Au moment de façonner les boules de pâte, je démoule le nutella et l'insère dans la boule avant de fermer correctement.

Faire rapidement car ça fond et après on galère pour insérer le nutella, surtout s'il fait chaud !

 

Vous pouvez le faire avec la confiture, fromages liquides et tout ce qui est galère en temps normal à farcir.

 

 

 

f1-copie-1.gif

 

f2-copie-1.gif

Repost 0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 19:50

Voici une recette que j'ai piqué à fleur2t et absolument bon et qui fait toujours son petit effet.

Ceci dit, j'ai modifié la pâte selon si la farce est sucrée ou salée.

 

brioche s 

 

brioche ss

 

Version sucrée : 

(les ingrédients sont classés de façon à pouvoir pétrir à la MAP - Machine À Pain - )

Commencer à préparer le levain en mélangeant :

100 mL d'eau tiède

1 cs de farine

1 cs de sucre

1 cs levure (pour ma part je n'utilise que celle-ci, elle est tellement fine qu'elle ne fait pas de grumeaux, de boules ...)

► laisser lever une dizaine de minutes

 

Pendant ce temps, préparer dans la MAP :

2 oeufs + 1 blanc (le jaune restant vous servira à la fin de la recette)

2 pincées de sel

3 cs de lait en poudre (quand je n'en ai pas ça ne gêne pas tant que ça)

2 cs d'eau de fleur d'oranger

500g de farine

2 cs sucre poudre

100g de beurre mou

Ajouter le levain préparé précédemment.

 

Programme "pâte" avec la MAP et vérifiez en cours de route que la pâte est assez souple, un peu comme une pâte à pizza. Si ce n'est pas le cas, ajoutez soit de la farine, soit du lait, selon la texture de la pâte.

 

À la fin du pétrissage et de la levée, façonner des boules et les placer dans un plat à four rond.

Pour l'esthétique, la boule du milieu je la fais de la taille d'un oeuf, puis la rangée autour un peu plus petit, et la rangée de l'extérieur encore plus petit.

 

Mon astuce pour les farcir de nutella (ou autre) très facilement : http://1001-merveilles.over-blog.com/article-comment-farcir-de-nutella-et-autres-103071308.html

 

Badigeonner du jaune d'oeuf qu'il vous restait.

Enfourner pendant environ 20 minutes, four à 180°C.

 

À la sortie du four, badigeonner de miel ou glucose chaud avec un pinceau, afin que le sucre en grains colle correctement.

 

Version salée :

tout pareil sauf pour la pâte :

je ne mets pas les 2 cs de sucre (je garde juste la cuillère à soupe pour le levain)

et je rajoute une pincée de sel en plus, ce qui fait au total 3 pincées. 

 

Pour la farce, je mets du kiri car j'aime beaucoup mais après chacun son truc.

 

Saupoudrer de sésame ou pavot, ou autre AVANT d'enfourner. 

 

Bon appétit !

 

______________________________________________________________

 

Sinon rien à voir, mais je participerai à ce concours culinaire bi idhniLLâh (je le dis sinon je vais zaper par flemme) :

 

Repost 0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 19:46

J'ai découvert cette recette que ma copine Couzina Ino a partagé. Elle-même l'avait prise à Le Pétrin.

Vraiment je la remercie car c'était mes premiers cookies de ma vie et sans regret, ce fut un pur régal ! Et comment résister quand on lit le titre de son billet : "Cookies de mes rêves" ?! Obligé de le faire !

 

Vous m'excuserez la photo, je l'ai faite avec les derniers cookies qu'il restait et avec le portable, je me suis dépéchée car ça partait très vite.

 

cookies

 

Voici le copier/coller de la recette du Pétrin, avec en couleur mes modifications car je n'avais pas tout :

(vous noterez ses photos magnifiques : ici, ici et ici)

 

 (pour une cinquantaine de cookies taille europe)

  • 350g de farine T55 ou T65
  • 3/4 cc de bicarbonate de sodium
  • 1/4 cc de sel fin
  • 225g de beurre ramolli (ou margarine)
  • 180g de sucre complet ou cassonade (sucre blanc)
  • 150g de sucre blanc
  • 1 cc d'extrait de vanille ou de vanille en poudre
  • 2 oeufs tempérés
  • 160g de noix torréfiées (ou noix de pécan ou autre fruit sec) (mélange de noix, amandes, noisettes)
  • 300g de chocolat noir ( mélange 70% + 56%) (54 %)
  • qs fleur de sel (une 1/2 cc de sel fin)

Préchauffer le four th. 5 (150°C). Etaler les noix sur une plaque de cuisson et les torréfier au four pendant 10 min environ. Laisser refroidir puis hacher grossièrement et réserver.
Dans un saladier moyen, mélanger au fouet la farine avec le bicarbonate et le sel de manière à bien répartir les ingrédients.
Dans un grand saladier ou le bol d'un robot muni de la feuille (batteur), placer le beurre ramolli coupé en morceaux et le travailler quelques instants pour lui donner une consistance pommade.
Ajouter le sucre blanc, le sucre complet et la vanille et mélanger vigoureusement jusqu'à obtenir une crème lisse.
Verser les oeufs un par un en battant énergiquement après chaque addition pour que l'oeuf soit complètement incorporé.
Ajouter la farine et la mélanger à la cuillère en bois ou à la feuille juste assez pour qu'elle soit amalgamée puis ajouter les noix torréfiées hachées et le chocolat grossièrement concassé (plus c'est gros plus c'est bon !) et les incorporer sans travailler la pâte avec excès (le mieux est de finir à la main).
Transvaser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, former une boule homogène et diviser en 4 morceaux de même poids (pour les perfectionnistes ou dingos comme moi 350-380g selon les quantités de noix et chocolat ajoutées).
 
Façonner chaque morceau en un boudin régulier d'environ 23 cm de long (4 cm de diamètre à peu près) en suivant les instructions données auparavant pour éviter les bulles d'air à l'intérieur du boudin). Envelopper les boudins hermétiquement et bien serrés dans du film étirable puis les placer au réfrigérateur le temps nécessaire pour que les boudins soient suffisamment durs pour être tranchés (quelques heures minimum) ou de préférence pendant 24 heures.
Note: l'intérêt d'avoir plusieurs boudins de pâte outre celui de ne couper que la quantité de cookies nécessaire est la possibilité de laisser "maturer" le reste de la pâte. Plus la pâte est réfrigérée longtemps, plus le cookie développe une saveur complexe et riche et une coloration intense. Les notes de caramel sont plus intenses au bout de 24 ou 36h particulièrement lorsque la pâte a été réalisée avec du sucre complet.
La pâte à cookie pouvant se conserver 1 semaine au frais (plus longtemps au congélateur), je vous suggère de faire le test dans les mêmes conditions de découpe et de cuisson avec un boudin cuit au bout de quelques heures (histoire de satisfaire sa gourmandise), un autre après 12h, le troisième après 24h et le dernier à 36h voire plus.

Préchauffer le four th. 6 (175°C). Garnir une ou plusieurs plaques de cuisson selon la quantité de cookies désirée avec du papier sulfurisé.
 
Retirer le film alimentaire d'un boudin de pâte et découper (Slice & Bake) des tranches régulières d'environ 1,5 cm d'épaisseur (plus pour des cookies moelleux moins pour des cookies plus croustillants). Si les tranches se déforment, pas de soucis: il suffit de les reformer!
Déposer les tranches au fur et à mesure sur les plaques de cuisson en les espaçant d'au moins 6 cm. Enfourner et laisser cuire 8 à 10 min. Les cookies doivent être très légèrement colorés mais il faut impérativement les sortir du four encore mous voire sous-cuits (ils continuent leur cuisson sur la plaque hors du four) pour qu'ils restent moelleux à coeur.
Laisser les cookies sur la plaque de cuisson pendant 1 min environ le temps de pouvoir les transférer avec une spatule sur une grille pour refroidir complètement.
Enjoy ! (quand vous les dégustez le jour même c'est moelleux, avec le temps ça devient de plus en plus croustillant)
Repost 0
Published by Daniela38 - dans Cuisine Sucrée
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 09:50

Me revoilà avec une recette que je dédicasse à Kaïssa :

 

Bien sûr la galette c'est comme le couscous, chacun fait à sa façon, moi je fais comme ma belle-mère ♥

 

kesra1.gif

 

Pour 3 galettes moyennes (ou 4 petites) :

- 1 kilo de semoule moyenne

- 1 verre de thé d'huile

- 1 cs bien pleine de sel

- 1 cs bien pleine de levure de boulanger (moi je fais avec celle d'Algérie, qu'on trouve en france mais c'est super cher, elle est si fine qu'elle se jette directement dans la préparation sans diluer auparavant)

- un peu d'eau tiède

- beaucoup d'huile ... de coude :-p

 

Mélanger tous les ingrédients, sauf l'eau, bien faire pénétrer l'huile dans les grains de semoule.

Puis commencer à mettre de l'eau petit à petit et pétrir sans relâche (si vous avez un robot, ou machine à pain, remerciez Celui Qui les a créés LoL !)

 

Attention à ne pas mettre trop d'eau, il faut que la pâte soit assez sèche, sinon à la cuisson la galette deviendra dure.

Si vous avez une pâte comme la pizza, c'est pas bien du tout ! Il va falloir rajouter de la semoule.

Donc bien petit à petit !

 

Vous savez que la pâte est prête quand vous ne sentez plus du tout les grains de semoule, quand ils ont été complètement "fondus", sinon, rajoutez encore de l'huile de coude héhéhé.

 

Divisez en 3 boules, formez les correctement, applatissez-les jusqu'à ce qu'elles aient à peu près 1 cm d'épaisseur (ma belle mère fait plus fin, mais moi j'aime comme ça)

Laissez reposer, 1h (si ça ne repose pas autant c'est pas la mort non plus)

 

Chauffez un tajine en terre cuite (pas verni !!!) ou en fer (il y en a des pas chers au marché). Je préfère en fer car je suis maladroite et je casse toujours ceux en terre qui sont trop fragiles.

 

Perso la galette c'est mieux sur le "tabouna" ("réchaud sur pieds" pour les marocains), mais j'ai déjà fait sur le feu de la cuisinière et ça passe aussi.

 

Le feu doit être assez vif, mais pas à fond non plus, sinon l'intérieur sera un peu cru.

 

Une fois le tajine chauffé, déposer une galette et vérifier au bout de quelques minutes le dessous pour voir si c'est bien "marqué" (en général les tajines pour le pain ont une forme au fond pour faire des dessins sur le pain)

 

Prenez la galette et retournez-la et piquez sur le dessus (cf photo) quelques trous partout sur la galette.

Laissez cuire, puis retirez du feu et faites de même avec les autres.

 

Le tour de la galette doit être passé sur le feu "nu" pour finir de le cuire, car parfois sur les côtés ça cuit moins : vous prenez un torchon pour ne pas vous brûler avec la galette brûlante et vous tournez la galette sur le feu (il faut voir des petites traces de "brûlé" mais il ne faut pas le cramer non plus !)

 

Voilà, vous verrez c'est un régal !

 

kesra2.gif

 

 

kesra3.gif 

kesra4.gif

Repost 0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 11:26
Coucou tout le monde,
L'autre jour je me suis lancée dans la confection de mes premiers macarons, à ma grande surprise je les ai réussis. Je pensais vraiment me viander eh ben non !
 
    macarons-1-copie-1.gif
 
macarons2.gif 
 
J'ai trouvé la vidéo expliquée en détails sur youtube, et à force de la voir, l'écouter et écrire sur une feuille la procédure, ben je m'en suis imprégnée.
La vidéo est sur ce lien : Macarons inratables (au passage, toi qui as fait cette vidéo : t'as assuré, merci !!!)
 
Comme je suis gentille, je vous copie la recette pour que vous puissiez la copier/coller et imprimer pour la plaquer sur le frigo et la faire sur le champ (en orange ce que j'ai fait moi) :
 
Les explications sont très longues car c'est pointilleux, mais la confection en elle même est très rapide !!
 
 
Ingrédients :
♥ 140g de blancs d'oeufs (clarifiés depuis au moins 12h et à température ambiante) (moi depuis 3 jours mdr)
ça correspond à 4 gros oeufs ou 5 petits, mais en pâtisserie il faut que ça soit exact, donc il faut peser pile poil 140g pour être sûr que la recette fonctionne
♥ 180g de sucre en poudre divisés en 2 ramequins
♥ 160g d'amandes en poudre torréfiées et tamisées (j'avais des amandes entières, j'ai épluché, puis moulu, puis passé au four à 150°C sur une plaque pendant 10 minutes, et j'ai remoulu pour que ça soit bien fin)
♥ 160g de sucre glace tamisé
 
1) Les blancs : 
 
Faire monter les blancs et une pincée de sel à faible vitesse (si robot sur pied c'est très bien, si batteur électrique, il faut toujours garder les fouets très droits, perpendiculaires au plan de travail)
On le fait à faible vitesse car on ne veut pas monter les blancs en neige donc il ne faut pas incorporer de l'air.
Quand les blancs forment une mousse et que le fouet forme à peine des sillons, on met vite le premier ramequin de sucre.
On continue à fouetter et une fois que les blancs forment un bec d'oiseau sur le fouet (quand on le lève) et qu'en bas ça fait la même forme à l'envers on verse le second ramequin de sucre en poudre et on monte un peu la vitesse.
Les blancs sont prêts quand le sucre est dissout, qu'il ne craque pas sous la dent quand on le goûte.
 
2) Le tant pour tant : 
 
Il faut exactement 320g de mélange amande en poudre/sucre glace.
Il faut les tamiser ensemble.
Attention, quand on tamise perd du volume, il vaut mieux en mettre trop et enlever l'excédent s'il y en a, que le contraire : il ne faut pas tamiser et rajouter ensuite ce qui manque. (pour des explications plus détaillées se référer à la vidéo)
 
3) Le macaronnage :  
 
Jeter amandes/sucre glace d'un seul coup (avec du colorant en poudre si vous voulez les colorer : j'ai mis du cacao amer)
Avec une spatule il faut mélanger en 2 temps : 
a) mélanger sur le côté en tournant, pendant quelques secondes
b) puis mélanger en tournant et "grattant" sur le dessus (cf vidéo c'est simple à comprendre)
 
Ca sert à liquéfier un peu la préparation. Mais attention à ne pas le faire trop car si c'est trop liquide c'est foutu. Il faut que ça devienne un peu visqueux, ça brillera un peu vous verrez.
 
Si avec la douille ça fait un flaque c'est mort, mais il ne faut pas que ça reste en l'air non plus, ça doit s'étaler tout seul, tout doucement.
 
Pocher sur une feuille de cuisson.
 
4) Le croûtage et la cuisson : 
 
Laisser croûter (ça va feyza ? lol) 1 heure et pendant cette période, éloigner les macarons de la cuisine si vous faites la vaisselle, et de tout endroit humide car les macarons absorbent l'humidité et après c'est foutu.
 
On sait que ça a croûté quand on touche doucement avec notre doigt et que la pâte ne reste pas sur notre doigt.
Mais si au bout d'une heure ça n'a pas assez croûté, on continue quand même, on ne prolonge pas le croûtage.
 
J'ai saupoudré certains de café instantané pour la déco et à la dégustation ça se sentait, c'était trop bon !
 
On enfourne pendant 12 à 14 minutes (suivant la taille des macarons) dans un four à 150°C
(certains des miens étaient minuscules, j'ai donc laissé 10 minutes seulement)
 
Quand on les sort du four, on ne les touche pas car c'est mou dedans et vous les casserez. Une fois refroidis vous pouvez les décoller délicatement.
Fourrez-les avec une ganache de votre choix (j'ai fait au nutella saupoudré de café instantané, une tuerie !) 
 
  
macarons3.gif macarons4.gif macarons5-copie-1.gif  
Avec cette recette je participe au concours de Céline ici (click sur la bannière) :
1-an-de-mon-blog.jpg
  
Repost 0
Published by Daniela38 - dans Cuisine Sucrée
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 20:57

    Wok : Sauté boeuf / légumes en sauce

(peut se faire aussi avec volaille ou grosses crevettes)

 

wok-1.gif

 

(Pour 4-5 personnes)

 

environ 300g de boeuf (le paleron c'est bien)

une poignée de brocolis (même congelés)

1 carotte

2 oignons

1 demi poivron

sauce soja, sauce poisson (attention parfois on y trouve de l'alcool, donc vérifier)

sel, sucre, poivre

 

  • Dans un wok, faire sauter dans l'huile, le boeuf coupé en lamelles, assaisonné de sel, poivre, sauces soja et poisson (ma sauce soja est aromatisée au champignon noir, c'est très bon). Réserver dans un bol.
  • Faire revenir les oignons finement émincés (pas hachés) dans le wok en ajoutant un peu d'huile si nécessaire, et mettre du sucre pour faire caraméliser légèrement les oignons.
  • Ajouter les carottes en fines lamelles et les faire sauter quelques minutes, puis ajouter brocolis et poivron.
  • Quand c'est presque cuit mais encore croquant, ajouter deux grosses cuillères de tomate concentrée avec un peu d'eau (ou une brique de coulis de tomates). Faire mijoter et ajouter de l'eau de temps en temps.
  • À la fin, goûter et ajouter si nécessaire sel et sucre.

 

Se déguste sucré-salé (pas trop sucré non plus, mais il faut bien sentir le sucre).

Se sert idéalement avec du riz blanc un peu salé.

 

wok 2 

 

wok 3

 

wok 4

 

wok 5

 

wok 6

 

wok 7

 

wok 8

Repost 0
Published by Daniela38 - dans Cuisine Salée
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de 1001-merveilles.over-blog.com
  • Le blog de 1001-merveilles.over-blog.com
  • : IEF, Ecole à la Maison, Cuisine, Couture, Islam, Activités Manuelles, Enfants
  • Contact

Recherche

Liens